Ma lettre de résiliation personnalisée

Loi Hamon : seulement 16% de résiliations d’assurance en plus

résiliation-auto-loi-hamon

Résilier son ou ses contrats, dispositif mis en place par la loi Hamon, a favorisé le changement de son assurance auto grâce notamment à une plus grande simplicité. Cependant, les chiffres avancés par l’institut d’études Arcane Research démontrent que le marché n’est pas encore en pleine révolution.

Les chiffres marquants

Malgré l’allègement des contraintes pour le changement de son contrat d’assurance, la loi Hamon n’a pas bouleversé les habitudes des personnes assurant leur voiture. Tout de même, le nombre de switchers (personnes ayant changé d’assurance auto), entre 2014 et 2015 a augmenté de 16% par apport à la période précédente.

Sur l’ensemble des assurés auto, 9% ont profité du dispositif de la loi Hamon pour passer chez un assureur concurrent. 1,22 point de plus qu’en 2013. Un tiers de ces personnes admettent également qu’ils réfléchissent à changer de nouveau leur contrat dans le courant des 12 prochains mois.

La volatilité des assurés s’explique en partie par le fait que le nouvel assureur effectue la prise en charge toutes les démarches de résiliation auprès de l’ancien organisme auquel était rattaché le contrat. La statistique de la praticité de la résiliation a progressé de 6 points par rapport à la dernière mesure.

Quels sont les contrats choisis ?

L’assurance tous risques a été privilégiée par deux tiers des clients. La garantie « dommages au véhicule tous risques » représente la deuxième garantie la plus importante aux yeux des personnes souscrivant un nouveau contrat. Le bris de glace étant toujours la garantie la plus déterminante.

Certaines garanties ou services moins courants font leur apparition dans le classement des contrats les plus souscrits. « L’assistance zéro kilomètre » entre au deuxième rang de ce classement.

De tous les motifs de résiliation, le plus important est la présentation d’une meilleure offre (rapport prix/garanties/services), devant le mécontentement.

D’après les axes d’amélioration possibles afin d’endiguer le phénomène de volatilité, les offres plus adaptées ressortent en tête des recommandations des switchers.

3 commentaire sur “Loi Hamon : seulement 16% de résiliations d’assurance en plus”

  1. Pauline Lemaitre says:

    Bon site ! Je le conseille à tous ! A bientôt! PS : Je reviendrai

  2. QUILES says:

    Comment procéder pour se faire rembourser
    le trop reglé a son Ancienne Assurance.!!

    1. Serge Brodier says:

      Bonjour,
      Dans le cadre de la loi Hamon lorsque vous avez résilié, conformément aux règles en vigueurs, un premier contrat d’assurance, l’article L113-15-2 du code des assurances nous donne les réponses à votre question.
      Il stipule que l’assuré n’est tenu qu’au paiement de la prime ou de la cotisation qui correspond à la période du risque couvert. Cette période court jusqu’à la date de résiliation Au-delà de cette date l’assureur sera tenu de rembourser l’assuré dans un délai de trente jours suivant cette date de résiliation. Passés les 30 jours les sommes qui vous sont dues produisent de plein droit des intérêts au taux légal.
      Dès lors il vous faudra vérifier que vous avez bien respecté la procédure de résiliation, si c’est bien le cas l’ancien assureur sera dans l’obligation de vous rembourser le trop perçu plus les intérêts qui pourront en découler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *