Ma lettre de résiliation personnalisée

Quels seront les impacts sur les primes d’assurance ?

Loi Hamon impact primes assurance

La loi Hamon dite également loi consommation va dès 2015 faciliter la résiliation de son assurance auto, moto, multirisque habitation (MRH) et affinitaire. Cette mesure vise particulièrement à augmenter le pouvoir d’achat des Français et à faire davantage jouer la concurrence du secteur. Il est vrai que cette nouveauté nous enchante tous. Mais il est également important de savoir si la résiliation infra-annuelle aura un impact sur le tarif nos primes d’assurance.

La loi Hamon pour les assureurs

L’assurance de dommages qui comprend l’automobile et la MRH a été déficitaire pour l’année 2013. Le montant des remboursements des sinistres a été supérieur aux primes d’assurance perçues. La loi Hamon vient ajouter davantage de difficultés pour le business-model de l’assurance. En effet, les facilités de résiliation vont engendrer des taux importants de turnover client et une exigence plus élevée de leur part et donc une adaptation nécessaire des assureurs aux tarifs concurrents.

Pourtant habitués à de faibles mouvements au sein de leurs portefeuilles clients, les assureurs devront faire face à cette situation, tout en améliorant leur qualité de service et leurs efforts de conquête. Les assureurs se devront ainsi de répondre à un maximum de profils, tout en mettant en place des actions de segmentation, des contrats ciblés et des mesures tarifaires plus sophistiquées.
impact-hamon-prime-assurance

Quels impacts sur les primes d’assurances ?

L’objectif de la loi Hamon pour le gouvernement était de provoquer une guerre des prix qui aurait ainsi conduit à une baisse des tarifs assurance. Compte tenu du coût de la sinistralité qui augmente en France, des coûts d’acquisition clients (Vente, Marketing) engendrés par la loi consommation et du déséquilibre du business-model de l’assurance, les assureurs ne pourront sûrement pas baisser leurs tarifs.

Les attentes et prévisions sur les résultats et les conséquences de cette loi sont peu certaines. Les Français se lasseront-ils de changer de contrat d’assurance tous les deux ans ? Le bilan de fin d’année est vivement attendu afin d’en vérifier les répercussions sur le secteur et les comportements des assurés.

Dans tous les cas, les grands gagnants de cette loi sont les comparateurs d’assurance sur internet, qui profiteront de la visite des milliers d’internautes à la recherche d’un nouveau contrat plus avantageux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *