Ma lettre de résiliation personnalisée

Loi Hamon et stationnement : nouvelle tarification

nouvelle-tarification-stationnement

La loi Hamon adoptée le 18 mars 2014 amène un changement de la tarification des stationnements, en appliquant le prix maximum au quart d’heure afin de se rapprocher davantage de la réalité des pratiques.

Des objectifs bien précis

Avant cette réforme, les parkings facturaient la demi-heure ou l’heure de stationnement entamée au conducteur. Ce nouveau système qui prévoit de diviser ce prix par quatre en faisant payer non plus à l’heure mais au quart d’heure est une mesure visant à rapprocher le coût à l’utilisation réelle des automobilistes.

Une personne ayant par exemple garé son véhicule pendant 20 minutes, ne payera désormais plus une heure entière mais une demi-heure. Au-delà de ça, c’est une solution de désencombrement des parcs de stationnement : en effet, les conducteurs ne resteront pas plus longtemps parce qu’ils auront payé l’heure complète, permettant ainsi une meilleure rotation des voitures. Pourtant, cela représente deux principaux risques pour les gestionnaires de parkings : une baisse de chiffre d’affaires, entrainant une hausse des prix qui sera mal perçue par les clients.

Les limites

Payer le parking au quart d’heure au plus est une nouveauté qui entrera en vigueur le 1er juillet 2015, bien que certaines villes appliquent déjà cette modification depuis janvier. Malgré le fait que l’objectif corresponde à améliorer le pouvoir d’achat des consommateurs, quelques exploitants de parkings ont trouvé le moyen de compenser le manque à gagner de cette réforme en augmentant le prix du quart d’heure par rapport à celui de l’heure.

Le prix du quart d’heure reste donc avantageux, mais passé les 45 minutes, la facture devient plus dérangeante dans certains cas : le gouvernement n’ayant prévu aucune mesure pour encadrer les tarifs pratiqués par les sociétés de parcs de stationnements.

5 commentaire sur “Loi Hamon et stationnement : nouvelle tarification”

  1. Parking aéroport says:

    D’après l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV), cette nouvelle tarification aurait surtout permis aux opérateurs d’augmenter le prix de leurs parkings : +8% pour une heure, +6% pour deux heures et +11% pour 24h de stationnement (étude réalisée sur 302 parkings dans 31 départements).

  2. John says:

    Cette loi permet surtout aux gestionnaires de parking de gonfler leurs prix sous couvert de leur obligation d’appliquer la tarification au 1/4 d’heure.
    Je suis abonné dans un parking (abonnement soir et dimanches). Avant la loi je payais les dépassements 1€ les 50 minutes et depuis le 1er juillet ils sont passés à 50 cents du 1/4 d’heure ! donc 2€ de l’heure !! Les prix ont juste presque doublés c’est tout …
    Désencombrement des parkings sérieusement? C’est sur qu’avec des prix pareils les conducteurs vont beaucoup moins aller dans les parkings publics. Ça va devenir plus rentable de se prendre une prune par jour.

    Loi inutile et contre productive, on commence à avoir l’habitude.

    1. Serge Brodier says:

      Bonjour,

      Il est vrai que la loi consommation permet de payer le parking au 1/4 d’heure et que cela entraîne une augmentation des prix sur les stationnements de longue durée. Effectivement, le morcellement du prix de l’heure en 4 a permis au parking de fixer un prix nettement supérieur au prix unitaire auparavant appliqué. Néanmoins, lorsque le stationnement est de courte durée, les utilisateurs ne sont plus obligés de payer pour une durée supérieure à ce qu’ils ont besoin. Cette disposition a été prise dans le but de toujours avantager le consommateur, c’est à dire que l’usager ne paie pas plus que ce qu’il a besoin !

      Le gouvernement pensera peut être à appliquer « des forfaits » pour les stationnement supérieurs à 1h afin que les prix ne soient plus doublés !

      1. Burel says:

        A sanary 83110 nous avions la première heure gratuite, parking en centre ville c était super, ou est le bénéfice de cette loi pour le sanaryen ? Désormais , le journal, le petit café, les quelques courses se feront : dans les gdes surfaces. Merci M Hamon

  3. Deguero says:

    Loi Hamon, c’est une loi que l’on découvre, comme bien d’autres et qui n’arrange personne, c’est la panique aux sorties de péage, pas de monnaie, rouspétance, le plus touché dans cette affaire, c’est encore le consommateur que l’on attaque au porte monnaie, tout ça pour un résultat nul, merci Mr Hamon et le PS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *