Ma lettre de résiliation personnalisée

Les assureurs s’associent via la blockchain pour simplifier les résiliations

Dans un communiqué, la Fédération Française de l’Assurance (FFA) vient d’annoncer que plusieurs compagnies d’assurance avaient décidé de s’associer, afin de mettre en place la première plateforme de stockage et de partage de données entre assureurs, basée sur la technologie blockchain.

Sans donner de précision sur les compagnies concernées, la FFA indique que « l’expérience » qui a duré près de 4 mois, se serait soldée par un succès dans le cadre de la facilitation de la résiliation de contrats d’assurance.

Qu’est-ce que la Blockchain ?

La « blockchain » ou « chaine de blocs » est une nouvelle technologie de stockage de données et de transmission d’informations, sans organe central de contrôle et sans intermédiaire. Cette base de données est sécurisée, transparente et contient l’historique de tous les échanges effectués entre les différents utilisateurs.

Cette nouvelle technologie intéresse particulièrement les acteurs financiers qui y voient une opportunité car elle permet un échange de données instantané sans intermédiaire et donc sans recherche d’un tiers de confiance.

Les assureurs testent leur première blockchain pour simplifier les résiliations

La loi Consommation dite loi Hamon de 2014 a simplifié la procédure de résiliation de certains contrats d’assurance en permettant, d’une part la résiliation infra-annuelle de certains contrats et d’autre part, en imposant que pour les contrats d’assurance auto ou de risques locatifs qui sont des assurances obligatoires, la résiliation soit directement effectuée par le nouvel assureur.

Au sein de la FFA, un groupe de travail a été mis en place afin d’adapter la blockchain au secteur de l’assurance. Ainsi, une première application vient d’être annoncée. La Fédération affirme que 14 compagnies d’assurance françaises se sont associées afin de créer « une blockchain inter-assureurs autour de l’échange de données sécurisées».

Cette première plateforme inter-assureurs a eu pour priorité les demandes de résiliation des contrats d’assurance dans le cadre des dispositions de la loi Hamon. Elle permettrait de faciliter les échanges entre les nouveaux et anciens assureurs pendant le processus de résiliation d’un contrat d’assurance auto ou habitation.

Quels sont les avantages de la Blockchain ?

Tout d’abord, l’utilisation de cette technologie permettrait un gain de temps certain car elle a permis de « fluidifier leurs envois de notifications de résiliation », en simplifiant les échanges inter-assureurs. Rappelons que dans le cadre d’une résiliation infra-annuelle, celle-ci doit être effective dans les 30 jours suivants la réception de la demande. Le gain de temps dans le processus est donc un argument important.

Mais les avantages ne s’arrêtent pas là. Cette nouvelle plateforme réduit également les coûts engendrés par les différentes formalités à respecter et l’utilisation de « systèmes d’information hétérogènes » faisant ici référence à l’envoi de divers courriers recommandés.

Enfin, ce nouveau système présenterait une plus grande sécurisation dans le cadre de l’échange de données. Stratumn, start-up développant le réseau blockchain en partenariat avec la FFA, affirme à ce sujet que la priorité est toujours donnée à la protection des données des particuliers. Les informations sont cryptées et anonymisées et seul l’essentiel est communiqué entre assureurs.

La FFA ne précise pas par contre si l’expérience, qui a servi d’étude de faisabilité, sera étendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *