Ma lettre de résiliation personnalisée

L’inefficacité de Bloctel est-elle encore à prouver ?

Créé par la loi Consommation et mis en place au 01 juin 2016, Bloctel est une liste officielle d’opposition au démarchage téléphonique en ligne. L’inscription est libre et gratuite. Les particuliers ne souhaitant plus faire l’objet d’appels intempestifs de professionnels peuvent donc y inscrire leurs numéros de téléphone mobile ou fixe. Il devient dès lors interdit aux professionnels de les appeler à des fins de démarchage sous peine d’amende.

Les entreprises doivent, avant tout démarchage, vérifier auprès d’Opposetel (société gestionnaire de la liste Bloctel) si le numéro de téléphone du particulier n’est pas inscrit sur la liste Bloctel. Cette consultation est payante. Elles sont également tenues de supprimer de leurs fichiers de prospection les personnes inscrites.
Mais ce système est-il réellement efficace ?

Selon le gouvernement, ça fonctionne…

Il y aurait à ce jour près de 4 millions de personnes qui se seraient inscrites sur la liste Bloctel depuis le 1er juin 2016. De plus :

  • 400 000 signalements ont été enregistrés,
  • 150 entreprises contrôlées par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes),
  • 50 entreprises sanctionnées pour démarchage commercial illégal, dont 25 au paiement d’une amende (jusqu’à 75 000 euros).

Dans un communiqué de février 2017, le secrétariat d’Etat à la Consommation fait un bilan à mi-chemin de ce service : « Bloctel a prouvé son efficacité : les premiers résultats sont là pour des millions de Français inscrits ». Ce n’est cependant pas l’avis de milliers de consommateurs qui estiment que la liste rouge en ligne du gouvernement n’a eu aucun effet sur le démarchage téléphonique.

Le mécontentement des consommateurs et des associations

Ici même au sein même de notre site Résiliation Loi Hamon, la grogne des internautes se fait sentir chaque semaine dans les commentaires de cet article

Si les autorités arguent de l’efficacité de leur service Bloctel, remplaçant du déjà inefficace Pacitel, il en faudra plus pour convaincre les principaux concernés : les consommateurs inscrits sur la liste. Selon une enquête de l’association de consommateur UFC-Que Choisir, 82% des personnes inscrites constatent que le nombre d’appels liés au démarchage n’a pas (ou a très peu) baissé.

Le constat est le même du côté du magazine 60 millions de consommateurs, qui constate même une hausse du démarchage par rapport à 2015, qu’il s’agisse des lignes fixes ou mobiles. Une personne recevrait en moyenne 17 appels par mois liés au démarchage téléphonique !

Vous l’aurez compris, un an plus tard, de nombreux Français se plaignent de l’inefficacité du dispositif. Rien n’aurait réellement changé malgré leur inscription et les signalements sur le site internet dédié www.bloctel.gouv.fr. Sur les réseaux sociaux et les forums de discussions, les plaintes contre le dispositif se multiplient.

L’UFC-Que Choisir a même lancé une pétition en ligne pour dénoncer l’inefficacité de Bloctel et pour faire du démarchage téléphonique une forme de harcèlement. L’association appelle à un durcissement des règles pour une meilleure protection des consommateurs contre le démarchage commercial intempestif.

Vous êtes inscrit sur la liste Bloctel ? Votre témoignage nous intéresse !
Le démarchage téléphonique a t-il cessé pour vous ?

Laissez-nous votre commentaire ci-dessous.

22 commentaire sur “L’inefficacité de Bloctel est-elle encore à prouver ?”

  1. Hewson says:

    ÉNORMÉMENT D’APPELS DE DÉMARCHEURS DE CENTRES D’APPELS DE L’ÉTRANGER C’EST ÉPROUVANT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *