Ma lettre de résiliation personnalisée

Réplique à une résiliation après sinistre

Si l’assureur a la possibilité, sous certaines conditions, de résilier votre contrat après un sinistre, vous avez la possibilité de faire appel à l’article R 113-10 alinéa 2 du Code des assurances. Ce dernier vous permettra en effet de résilier tous vos autres contrats chez (…) Lire la suite »

13 commentaire sur “Réplique à une résiliation après sinistre”

  1. Dumas says:

    Bonjour,
    Mon assureur, la banque postale, me signifie par courrier avec A/R en date du 21/05/19 la résiliation de mon contrat d’assurance habitation à la date anniversaire du 1er/08/19.

    2 sinistres (dégâts des eaux – non responsable) sur une période de 9 mois sont à l’origine de cette décision prise suite au constat d’aggravation des risques.

    Le deuxième sinistre a été déclaré en mars 2019. Mes cotisations ont toujours été régulièrement prélevées à échéance mensuelle et le seront encore jusqu’au 1er/08/19 date à laquelle la résiliation doit devenir effective. La décision de l’assureur peut-elle faire l’objet d’une contestation ? Est-elle conforme à l’article R113-10 du code des assurances évoqué plus haut dans d’autres commentaires ?

  2. Richard says:

    Bonjour,
    Mon assureur décidé de résilier mon contrat habitation suite à un sinistre début de feu de cheminée un seul sinistre en 11 ans assuré chez lui sachant qu’il m’a indemnisé une partie suite au passage de l’expert qui lui a constaté aucuns dégâts chez mon voisins juste suite au passage des pompiers. Un seul je dis bien un seul sinistre sinistre en 11 ans !!!! À t’il le droit pour un sinistre et après après avoir indemnisé ?

  3. Abdel says:

    Bonsoir je vient recevoir un courrier de mon assurance qui me résilie mon contrat habitation car j’ai cumuler plusieurs sinistres il me résilie à la date du 18 septembre 2019 malheureusement j’ai appeler plusieurs assurance heu leur expliquer mon cas ils veulent pas m’assurer je me retrouve dans une situation délicate sachant que personne veux assurer merci avance de pouvoir aider svp

  4. Charre says:

    Bonjour
    Je suis assurée MAIF et j’ai subi il y a quelques mois un vol de valise avec violence en déchargeant ma voiture…
    L’assurance m’a tout d’abord certifié que ce vol ne subissait pas de franchise car il s’agissait d’une agression.Puis quelques mois plus tard l’assurance m’envoie un mail me disant que ce vol a été commis lors d’un déchargement donc le plafond est de 14 x la franchise soit 1650 euros alors que les biens dérobés avoisinaient les 10000 euros. Espérant obtenir une réponse je les ai appelés pour leur demander les statuts qui stipulent cette loi mais ils ne me donnent pas de réponse pour l’instant …Que faire?Merci

  5. RODDIER F. says:

    Bonjour
    Ma compagnie d’assurance m’a averti ce jour, par téléphone, de la prochaine résiliation de mon contrat d’assurance automobile prévue le 31 décembre pour cause de sinistralité. Aucun courrier recommandé à ce jour.
    Assuré depuis plus de 30 ans je n’ai eu que 2 sinistres sans aucune infraction à la loi ni alcoolisme, au cours de ces 2 dernières années. Le 1er en 2016, sinistre sans tiers. Le second, petit accrochage responsable en février 2018.
    Par ailleurs j’ai payé ma cotisation annuelle de 2018 en une seule fois en janvier 2018. Je paye d’ailleurs dans cette cotisation une garantie supplémentaire pour remboursement à neuf en cas de sinistre pendant une période de 4 ans à partir de la signature du contrat (juin 2016)
    D’après l’article R 113-10 alinéa 2 du Code des assurances qui stipule que, « si l’assureur, un mois après avoir eu connaissance du sinistre, accepte le paiement d’une prime ou d’une cotisation, relative à une période postérieure au sinistre, il ne pourra plus se prévaloir de ce dernier pour résilier le contrat », il me semble que je sois dans ce cas .
    Dernier sinistre janvier 2018.
    Cotisation 2018 payée en janvier 2018.
    Garantie supplémentaire payée depuis déjà 2 ans.
    Information de résiliation pour sinistralité le 06-09-2018.
    Qu’en pensez-vous? Quels sont les recours possibles ?
    Je vous remercie d’emblée pour votre réponse.
    Bien cordialement.

  6. PERCELOU says:

    Bonjour
    Je suis assurée à la Maif, cette dernière vient de m’informé qu’elle résiliait mes contrats auto.
    Le véhicule était conduit par mon mari (nous étions séparé depuis 1 mois, il était convenu qu’il conserve le véhicule) , ce dernier a eu un accident de la circulation en état d’alcoolémie . Mon mari n’a fait aucune déclaration à l’assurance, ce sont les forces de l’ordre qui les ont informés et ne m’a rien dit . ! Puis je contester cette résiliation du fait que je n’étais pas le conducteur ?
    Merci de votre réponse

    1. Résiliation Loi Hamon says:

      Bonjour,

      Si la résiliation porte sur plusieurs contrats, vous ne pouvez la contester que sur les contrats qui ne concernent pas le véhicule gardé par votre mari. L’assurance du véhicule en cause sera quand même résiliée.

      Ne pas déclarer un sinistre notamment un accident sous l’influence de l’alcool est une cause de résiliation du contrat par l’assureur. Malheureusement un contrat d’assurance auto n’est pas rattaché au propriétaire de la voiture ou au titulaire du contrat ou au conducteur. Le contrat est rattaché directement au véhicule. Dans ce cas, que ce soit vous ou votre mari qui ayez eu cet accident, cela importe peu à votre assureur.

      Si votre mari a conservé le véhicule, il serait préférable qu’il souscrive lui-même l’assurance de ce véhicule.

      Cordialement

  7. Emmanuel says:

    Bonjour,

    Ma compagnie d’assurance m’a averti ce jour de la prochaine résiliation de mon contrat prévue le 1er décembre (date anniversaire) pour cause de sinistralité par un courrier recommandé. Assuré depuis plus de 5 ans et sans jamais aucun sinistre responsable, je cumule 3 sinistres non responsables depuis le début de l’année : en stationnement (janvier), bris de glace (février) et vandalisme pour le dernier en date (avril).
    J’ai pu lire un peu plus haut que « si l’assureur, un mois après avoir eu connaissance du sinistre, accepte le paiement d’une prime ou d’une cotisation, relative à une période postérieure au sinistre, il ne pourra plus se prévaloir de ce dernier pour résilier le contrat ». Hors mes prélèvements mensuels ont toujours eu lieu depuis mon dernier sinistre d’il y a maintenant plus de 5 mois. Malgré cela, mon assureur est-il en mesure de résilier mon contrat ?

    Merci pour votre article et pour votre réponse.

    1. Résiliation Loi Hamon says:

      Bonjour,

      Effectivement l’article R.113-10 du Code des assurances prévoit que l’assureur a la faculté de mettre fin au contrat en cas de forte sinistralité. Il précise néanmoins que la notification de cette résiliation doit être adressée dès connaissance du dernier sinistre et s’il laisse passer un mois tout en acceptant de percevoir une prime ou une cotisation, il ne sera plus en mesure de se prévaloir dudit sinistre pour résilier le contrat.
      Votre assureur qui vous notifie la résiliation de votre contrat 5 mois après votre dernier sinistre n’est normalement plus en droit de le faire.

      De plus, il faut que votre contrat d’assurance prévoit explicitement cette faculté à votre assureur. Si cela n’est pas directement prévu par votre police d’assurance, il ne peut pas le faire.
      La résiliation ne peut pas avoir lieu plus d’un mois après la déclaration du sinistre et après encaissement de primes échues.
      Vous pouvez donc dans un premier temps adresser à votre assureur un courrier recommandé avec avis de réception lui rappelant les dispositions de cet article et l’irrégularité de la résiliation intervenue 5 mois après le dernier sinistre et après encaissement de plusieurs primes.

      Si ce dernier confirme la fin de votre contrat d’assurance pour sinistralité élevée, vous pouvez alors saisir le Médiateur de l’assurance pour signaler l’abus et l’irrégularité de cette résiliation et le litige avec votre compagnie d’assurance. Ce dernier est chargé de trouver une solution à l’amiable. Sa saisine est gratuite et peut se faire en ligne.

      Cordialement.

  8. Rémi says:

    bonjour,

    ma compagne a été notifiée que son contrat auto serait stopper à la fin de l’échéance soit juillet 2017 en avril 2017 car trop de sinistre ( suite à un vol plus accrochage)

    puis je dans le cadre de la loi hamon résilié avant pour aller chez un autre assureur ?

    cet assureur refuse cette résiliation car il m’a déjà notifié avant ?

    Merci d’avance

    1. Résiliation Loi Hamon says:

      Bonjour,

      Si votre assureur vous a déjà notifié une future résiliation en respectant le délai de préavis de deux mois minimum pour sinistralité trop importante, vous ne pouvez plus demander une nouvelle résiliation en invoquant les dispositions de la loi HAMON. C’est la demande la plus ancienne qui prime.
      Il y a déjà une procédure de résiliation en cours. Le contrat ne pourra être résilié qu’à la date prévue soit en juillet 2017.

      Vous pouvez uniquement rechercher dès maintenant un nouveau contrat d’assurance répondant le mieux à votre situation et prenant effet dès résiliation du contrat actuel.

      Cordialement

  9. nguyen says:

    Bonjour Monsieur,

    Je suis assurée en tous risque chez MMA pour ma voiture, en ayant eu un accident non responsable récemment.
    Je me suis rendue compte que je suis très mal prise en charge par MMA, en me réclamant une franchise de 400 euros sur l’ensemble de la réparation, alors que tous les éléments ont été remis et l’auteur a était identifié…
    Vu la situation, je voudrais changer d’assurance en appliquant la loi HAMON, la date d’anniversaire est le 1 er novembre 2016, je peux encore résilier après cette date?
    Le contrat a était ouvert en novembre 2013.

    Merci de votre réponse.

    1. Résiliation Loi Hamon says:

      Bonjour,

      La loi Hamon a été publiée au Journal officiel le 18 mars 2014. Les dispositions de cette loi concernant la résiliation des contrats d’assurance sont entrées en vigueur le 1er janvier 2015 et s’appliquent donc aux contrats d’assurances conclus à compter de cette date. Par conséquent, votre contrat (datant de 2013) s’applique selon l’ancien régime : attendre la prochaine reconduction tacite. Il faudra donc attendre la date anniversaire de votre contrat, tout en respectant le délai de préavis pour pouvoir résilier.

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *